Actualité, Isolation

Guide de l’isolation : propriétés et performances de la laine de roche

La laine de roche est un isolant issu d’un composant naturel : le basalte. Tenant sa richesse de ses pouvoirs d’isolation thermique et phonique, résistance au feu, hydrophobe, ce matériau d’isolation des habitats mérite d’être mis en avant pour ses nombreuses propriétés

Explications et conseils de choix, présentation de la laine de roche Rockwoll

Caractéristiques et atouts de la laine de roche pour une isolation qualitative

La laine de roche est conçue à partir d’un matériau volcanique, le basalte. Elle est produite par fusion et par fibrage. Sa haute résistance en fait un matériau totalement approuvé pour l’isolation de toitures ou de sols. Au delà, il s’agit d’un excellent coupe feu. Forte de sa polyvalence pour l’isolation thermique, acoustique et phonique des combles, murs, cloisons, rampants, planchers et toitures, elle a l’avantage d’être plus compétente en été que la laine de verre, a un prix un peu plus élevé.

La laine de roche : une réactivité maitrisée face au feu

Euroclasses ( classification européenne de réaction au feu des produits de la construction) évalue la laine de roche selon des critères européens : une très bonne résistance face aux incendies avec la meilleure note du classement : A1

Revêtue d’un papier kraft, elle est notée F car non testé et non classé. Incombustible, elle ne s’enflamme pas et protège les autres éléments composant l’habitation. Elle ne diffuse aucune fumée toxique. Anti-feu, elle offre une plus-value à la résistance face aux incendies des matériaux qu’elle accompagne. Ainsi, sa résistance mécanique, l’étanchéité aux flammes et l’isolation thermique sont mieux perçus et maitrisés.

 

Laine de roche : ne craint pas l’humidité

Comme la laine de verre, la laine de roche ne craint pas l’humidité. Elle est hydrophobe, mouillée, elle reprend ses facultés isolantes en séchant naturellement.

Laine de roche : une adaptabilité aux contraintes d’installation

Souples ou semi-rigides, les laines de roche se déclinent pour s’adapter aux supports de poses imposés. En semi rigides pour les murs ou souples pour les toitures par exemple.

Laine de roche : des performances phoniques set acoustiques

Grace à sa porosité, elle accumule et emmagasine les bruits, limitant ainsi leur transmission. Au sol, entre chape et dalle, elle contribue à la limitation des bruits d’impact.

Laine de roche : un matériau bénéfique pour l’environnement

En assurant une isolation optimale, la laine de roche contribue à maintenir la chaleur en hiver et la fraicheur en été. Elle permet de réaliser des économies d’énergie et participe à elle seule à la performance environnementale des bâtiments avec de considérables réductions d’émission de CO2.

Laine de roche : définir la conductivité thermique idéale

conseils Prix-de-gros :

La laine de roche existe sous de nombreuses formes : en flocons, en panneaux, souples, semi-rigides, en panneaux, nus ou revêtus, elle convient à tous types de bâtiments. Dans la même mesure que la laine de verre, son lambda (pouvoir isolant) varie de 0.033 à 0.044 W/m.k.  Plus le lambda est faible, plus celui-ci assure  une isolation thermique de qualité. Les résistances thermiques varient quant à elle de 2.35 à 7.2. C’est en faisant le choix d’une grande valeur de résistance que vous aurez pleine satisfaction de vos travaux d’isolation.

En isolation sur toiture, elle sera protégée par une membrane pare pluie. En isolation par l’intérieur (toiture, mur, saous face de plancher, cloisons, contre-cloison, rampant pour les combles aménagés…), on pourra la revêtir d’un pare vapeur.

Les différent panneaux que l’on retrouve chez ce fabricant permettent de répondre à tous les cas de figure. Certains panneaux peuvent également être utilisé en ITE (isolation thermique par l’extérieur), sous bardage par exemple, avec un écran. Rappelons que les déperditions les plus importantes se font par le haut.

L’isolation du toit devra toujours être considérée comme une priorité dans un projet d’isolation.

 

Présentation de la Laine de roche ROCKWOOL

La laine de roche ROCKWOOL est un isolant minéral largement répandu et issus des roches volcaniques. elle se présente sous différentes formes: flocons, rouleaux, panneaux semi-rigides et rigides, nus et revêtus, panneaux mono et double densité, complexes d’isolation, pour tous les types d’ouvrage (maisons, logements collectifs, bâtiments administratifs et tertiaires, bâtiments commerciaux, industriels et de stockage) et pour toutes les applications (toitures-terrasses béton et acier, bardages, combles perdus et aménagés, murs périphériques par l’intérieur et par l’extérieur, sols et planchers, cloisons et gaines techniques, cheminées).

La plupart des isolants ROCKWOL sont sous avis technique du CSTB.

Ils existent en panneaux ou rouleaux nus, ou alors recouverts d’un kraft. Les panneaux de laine de roche dont la densité est importante sont moins soumis au tassement. La laine de roche en flocons fait parti des isolants en vrac. Elle pourra être posée en insufflation ou par soufflage. Il est nécessaire de porter une tenue de protection et un masque adapté lors de sa mise en œuvre. Ce mode de pose permettra de limiter les déperditions thermiques qui se nichent dans des recoins inaccessibles.

Cet isolant dispose de propriétés multiples avec des performances intéressantes :

  • Isolation thermique
  • Isolation phonique
  • Résistance au feu (incombustible)
  • Resistance à l’eau (La laine de roche est hydrophobe)

La laine de roche est un matériau isolant très utilisé pour ses bonnes performances et notamment sa bonne conductivité thermique (lambda). En isolation sur toiture, elle sera protégée par une membrane pare pluie. En isolation par l’intérieur (toiture, mur, saous face de plancher, cloisons, contre-cloison, rampant pour les combles aménagés…), on pourra la revêtir d’un pare vapeur. Les différent spanneaux que l’on retrouve chez ce fabricant permettent de répondre à tous les cas de figure. Certains panneaux peuvent également être utilisé en ITE (isolation thermique par l’extérieur), sous bardage par exemple, avec un écran. Rappelons que les déperditions les plus importantes se font par le haut. L’isolation du toit devra toujours être considérée comme une priorité dans un projet d’isolation.

 

Le ravalement d’une façade devra nécessairement poser la question de l’ipportunité d’en profiter pour améliorer l’isolation de son logement par la pose d’isolation sur les murs extérieurs.