Isolation

Guide Isolation – Laine de verre : faites le bon choix !

La laine de verre est une laine minérale conçue à partir de sable et de verre recyclé, qui lui confère d’excellentes propriétés thermiques et acoustiques. Efficaces pour tous types d’habitations, elle contribue également à la protection contre les incendies.

Quelles performances offrent la laine de verre  pour votre habitat et comment bien la choisir selon sa conductivité ?

 

isolation laines minérales laine de verre

Des performances techniques idéales pour une isolation efficace et durable

La laine de verre bénéficie d’un pouvoir isolant entre 0.032 et 0.046 W/m.k avec une bonne isolation phonique.

Vous trouverez une excellente résistance au feu avec une catégorisation A1 et une durée de vie dépassant les 50 années.

Autre qualité, une utilisation possible sur de nombreux supports à savoir : combles, murs, cloisons, toitures, rampants, pour un prix d’achat très intéressant. Si l’on peut toutefois lui attribuer un mauvais point, il sera en lien avec sa faible performance lors des chaleurs estivales.

  • Face à l’humidité de l’air : un matériau non hydrophile

Grace à ses composants, la laine de verre n’absorbe pas l’humidité et est appelé matériau non-hydrophile. Si toutefois, la laine de verre venait à être mouillée, celle-ci sèchera naturellement et ne perdra aucunement ses compétences techniques dès lors que son épaisseur sera rétablie.

  • Protection anti-feu : selon différents classements

Euroclasse est un classement européen attribuant une note allant de A1 à F. Elle atteste des performances face aux incendies. Selon le surfaçage de la laine de verre, vous trouverez :

A1 pour les laines de verre non surfacées

A2 pour les laines de verre avec surfaçage en toile de verre ou aluminium

F ou non classé pour les laines de verre avec surfaçage papier kraft

 

  • Contraintes mécaniques de la laine de verre : à bien choisir selon l’application visée.

 

Selon l’isolation à réaliser, les supports de pose peuvent varier. Il sera alors judicieux d’évaluer les contraintes de poses (ossatures bois, métalliques..) et faire le bon choix. Les laines de verre souples sont idéales pour les combles tandis que les versions semi-rigides le sont pour une installation aux murs.

Laine de verre en isolation , quelle conductivité thermique choisir ?

Prix-de-gros.com vous informe :

Vous trouverez bon nombre de références de laine de verre, celle-ci est complétée d’un chiffre (32, 35, 40 …). Ce chiffre est le lambda, c’est-à-dire la valeur de conductivité thermique.

L’idéal est d’opter pour

  • Un lambda faible
  • Un facteur R élevé (résistance thermique)

Plus le lambda est faible, meilleur sera son pouvoir isolant. Plus la résistance thermique est élevée, meilleure sera ses propriétés isolantes.

Autre critère de sélection, la densité de la laine de verre. Sachez qu’un lambda faible est aussi une garantie de posséder une laine de verre dense qui ne tassera pas avec le temps. Nous vous conseillons la répartition suivante :

  • Pour les combles et les faux plafonds : lambda 0.040 , voir 0.035 si votre budget le permet.
  • Pour les toitures en pente : lambda 0.035
  • Pour les murs, parois verticales : lambda 0.032 pour une tenue parfaite.

Notre notation de lambda et de résistance thermique permet d’évaluer à sa juste cause les variations tarifaires. Idéalement nous vous conseillons de privilégier des lambda de 0.032 ou 0.035 pour l’ensemble de vos travaux. Il s’agira de ne pas réduire les compétences de densité pour vos murs, qui risqueraient de voir l’isolation se détériorer en quelques années, par tassement de la laine de verre.

PLUS  D’INFOS ICI / https://www.prix-de-gros.com/isolation/laine-de-verre-roche